top of page

Histoire et Patrimoine du Rajasthan

Circuit au Rajasthan

Histoire du Rajasthan

Bravoure et chevalerie des guerriers Rajpoutes

On dit qu’il y a bien longtemps, Rama cibla d’une flèche Lanka, l'île où sa femme Sita était retenue captive par le roi-démon Ravana. La puissance d’anéantissement de la flèche fut telle que les dieux implorèrent Rama de renoncer à son projet. Ce dernier refusa, pointa la flèche vers la mer et la laissa partir. La chaleur qu'elle généra assécha la mer et laissa place à un immense désert sec, aride et chaud.

Sans surprise, le mythe et la réalité fusionnent. Des fossiles retrouvés dans le désert du Thar attestent de la présence d'une mer, ici, jadis.

Et c'est vers ce désert que l’homme se dirigea il y a des siècles. Les premiers habitants faisaient partie d'une civilisation urbaine surgie il y a 4500 ans. De récentes fouilles des vestiges de la civilisation de l'Indus ont révélé que des colonies pénétrèrent jusqu’au cœur du Thar.

Les causes du déclin de la civilisation de l'Indus restent inconnues. À cette époque, dans d'autres parties du monde, d'autres civilisations surgirent, développant un réseau sophistiqué de commerce reliant les différents continents. L'activité maritime permit de relier l'Europe à l'Asie empruntant la route commerciale qui s’étendait de l'Asie de l'Ouest jusqu’à la Chine, via les montagnes de l'Hindu Kush (Afghanistan et Pakistan), les vastes espaces désertiques et les riches plaines de l'Hindustan.

Ces caravanes attirèrent des services commerciaux annexes, et les caravansérails du désert devinrent des colonies. Les envahisseurs suivirent. Et puis vinrent les colons qui, en échange de la protection qu'ils offraient aux caravanes, imposèrent une taxe sur les marchandises qui transitaient par leur territoire. Ainsi commença la transformation du désert.

Les rois étaient Rajpoutes, du clan des guerriers Kshatriya qui, autrefois, avaient tenu une grande partie de l’Hindustan sous leur emprise. Mais les  guerres intestines, l'arrivée d'ennemis plus forts et les invasions étrangères firent chanceler les royaumes. Privés de leurs territoires, ils cherchèrent opportunités et lieux pour établir leurs nouveaux centres de commande. Le Thar devint leur refuge.

Les Rajpoutes s’installèrent donc ici, dans un pays où les collines des Aravallis formaient comme un faisceau à travers le désert. Et c’est ici qu’ils construisirent de magnifiques citadelles, sièges de leur pouvoir. Ces rois avaient retrouvé leur place, et pour longtemps : aujourd'hui, la région où leurs puissants royaumes inspiraient autrefois le respect, est appelée Rajasthan, la terre des rois.

L'histoire du Rajasthan est aussi riche en récits de bravoure et de chevalerie qu’elle l’est en folklore. Profondément religieux, les hommes ont construit des temples magnifiques, des puits complexes, de belles maisons et des monuments commémorant leurs morts. Célébrés pour leur bravoure sur les champs de bataille, les princes sont tout autant réputés pour leur sensibilité et le soutient qu’ils ont offert aux artistes. Pas étonnant ainsi que le Rajasthan soit reconnu comme l’un des centres artistique et artisanal les plus riches au monde.

C’est ici que toutes les armées ont tenu sièges : des envahisseurs aux Marathes et des Moghols aux Britanniques. Si les royaumes ont célébré bien des victoires, certaines défaites furent cataclysmiques. Mais bien des années plus tard, la paix revenue, les dirigeants créèrent de somptueux palais en dehors de leurs forts, dont la plupart sont aujourd’hui ouverts aux visiteurs, transformés en hôtels ou en musées. Chameaux et voitures coexistent comme moyens de transport et l’expertise des artisans répond aux besoins des designers internationaux.

Peu de choses ont changé au Rajasthan parce que son passé est inextricablement lié à son présent. Ce qui explique pourquoi, parfois, lors d'un voyage au Rajasthan, quand le vent chante, que les sables se déplacent et que la voix d’un ménestrel résonne dans les cours d’un palais abandonné, il est facile de s’imaginer transporté dans une époque lointaine où même les contes de fée auraient pu être vrais.

Histoire du Rajasthan
patrimoine du rajasthan
Histoire et patrimoine du Rajasthan
Patrimoine du Rajasthan

Patrimoine du Rajasthan

Des trésors d'architecture exceptionnels

Au Rajasthan, c’est comme si chaque éperon rocheux avait son propre fort et chaque lac, son gracieux palais. Si les murs de pierres crénelés des forts évoquent des temps troublés, la gracieuse architecture des palais rappelle une ère de paix et d’opulence. Un dicton Rajpoute définit un homme comme celui qui doit "en période de besoin manier une épée et en d’autres périodes, écrire et dessiner avec un stylo et un pinceau". Les guerriers Rajpoutes vécurent à la hauteur de cet idéal : outre les quartiers militaires austères, ils ont construit de luxueux palais, des temples et des pavillons décorés de délicates sculptures et de fresques aux couleurs vives.

D'immenses fortunes furent dépensées. Nombre d'artisans vinrent, de près ou de loin. Les prisonniers de guerre furent mis au travail et de simples murs se transformèrent en forteresses, habillées et équipées pour résister à des armées toujours plus inventives et plus fortes.

Cependant, à l’intérieur des murs défensifs, luxe, faste et ostentation trouvèrent également leur place. De fabuleux palais furent construits pour les favorites, certains furent érigés en hauteur simplement pour profiter de l’air du désert ou de la vue, d’autres par simple caprice. Dans tous les cas, ces bâtiments forment un patrimoine architectural d'exception d'une grande beauté. 

Parmi ces trésors, au moins un de ceux qui suivent figurera à votre programme lors d'un voyage sur mesure au Rajasthan. Ce sont les plus imposants parmi les dizaines de bâtiments plus ou moins importants qui constellent le territoire rajasthani.

Chittorgarh Fort : probablement le plus grand fort médiéval d’Inde (Unesco 2013).

Junagarh Fort : les pièces des palais intérieurs du fort de Bikaner, richement décorées, sont parmi les mieux conservées.  

Kumbhalgarh Fort : perché sur 13 pics des Aravallis, c’est la plus grande fortification au monde après la muraille de Chine (Unesco 2013).

Mehrangarh Fort : l’un des plus étonnants forts du Rajasthan construit sur une colline dominant la ville de Jodhpur. 

City Palace : résidence agrandie au fil des siècles par les 21 maharanas d'Udaipur qui se sont succédé jusqu’à l’Indépendance de l’Inde. 

Jaisalmer Fort : le fort aux 99 bastions émerge des sables et abrite les maisons richement décorées des anciens marchands (Unesco 2013).

Amber Fort : résidence royale près de Jaipur où les palais furent construits pour rivaliser avec la l’opulence des Moghols (Unesco 2013).

Taragarh Fort : entouré de collines, à Bundi, le fort est réputé pour abriter parmi les plus belles fresques murales du Rajasthan.

bottom of page