Faune et flore de l'Inde

Les grands parcs, pour découvrir le patrimoine naturel

En plus de son riche patrimoine culturel, l’Inde possède un patrimoine naturel exceptionnel. Véritable creuset animalier, la diversité des habitats n’a d’égal que celle des espèces qu’ils abritent.

De la mangrove luxuriante des Sunderbans au désert de sable du Rajasthan en passant par les forêts de sals du Madhya Pradesh ou les montagnes rocailleuses du Ladakh, de nombreuses espèces, grandes et petites, composent l’une des biodiversités les plus riches au monde : environ 400 espèces de mammifères, 1250 espèces d’oiseaux, 460 variétés de reptiles, 240 types d’amphibiens et 2550 espèces de poissons. Parmi les plus emblématiques figurent l’éléphant, le tigre, le lion d’Asie, le crocodile, le singe, le léopard, l’antilope, le rhinocéros unicorne, le cobra et bien sûr, le paon, emblème de l’Inde.  

L’expansion démographique représente aujourd’hui une menace pour ce patrimoine naturel. Mais les autorités veillent pour assurer la survie de toutes ces espèces et plus de 103 parcs nationaux existent aujourd’hui (juillet 2015), couvrant une surface de 40,500 kms2, soit 1.23% de la surface totale du pays. D’autres projets sont en place pour assurer la survie de certaines espèces, tel le ‘Project Tiger’ qui assure la préservation du tigre depuis 1972.

Ce sont ces parcs que nous vous invitons à venir visiter. Les safaris en jeep ou à dos d’éléphant vous mèneront au cœur de ces espaces protégés, au plus près de la nature. Ensemble, construisons votre itinéraire ‘vie sauvage’ en Inde.

Parmi les parcs les plus visités, nous citerons : 

BANDHAVGARH (Parc National de) - Madhya Pradesh

C’est l'un des parcs nationaux les plus populaires d’Inde. Bien qu’étant relativement petit, il est l’un des plus importants en raison de sa grande biodiversité et parce qu’il possède l’une des plus fortes densités de tigres en Inde.

Déclaré parc national en 1968, il s’étend aujourd’hui sur une superficie de 1536 km², avec une zone centrale de 716 km². Jusqu’en 1947, le parc reste une destination favorite des maharajas et leurs invités pour leurs chasses. Mais depuis 1972 et l’entrée en vigueur du ‘Project Tiger’ et de la loi sur la protection de la faune, de nombreuses mesures ont été prises pour préserver l’habitat naturel, protégeant ainsi les espèces.

Avec le tigre, principale ‘attraction’, le parc abrite 37 espèces de mammifères et selon les sources officielles, plus de 250 espèces d'oiseaux, environ 80 espèces de papillons et un certain nombre de reptiles. Parmi les plus rares, figurent le léopard et l’ours lippu. Parmi les plus vus, le cerf tacheté, le sambar, l’entelle des Indes (singe), le caracal (lynx du désert), le renard indien, la mangouste, le bison indien, le nilgai (antilope), etc…..

La végétation du parc est composée principalement de forêts de sal dans les vallées et de bambou sur les pentes. La végétation le long des ruisseaux et des marais est riche en oiseaux, et inclus l’aigle huppé et les cigognes. Parmi les plus fréquemment rencontrés, figurent le grèbe castagneux, la busautour aux yeux blancs, le coq bankiva, le montre serpentaire et le paon, emblème national de l’Inde.

Enfin, la faune reptilienne comprend le cobra, le bongare indien, la vipère, le python, la couleuvre d’esculape et de nombreuses variétés de lézards dont le varan.

 
KEOLADEO (Parc National de) - Bharatpur, Rajasthan

Le sanctuaire ornithologique de Bharatpur se situe entre Jaipur et Agra et a été déclaré parc national en 1982. Installé sur un ancien domaine de chasse aménagé et irrigué par le Maharaja de Bharatpur au début du 20e siècle, il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1985. 

C’est vers 1900 que le souverain Kishan Singh aménage la célèbre réserve. Ses rendez-vous de chasse aux canards, très prisés de la noblesse, sont de somptueuses réceptions au cours desquelles on fait de fabuleux carnages. Le record de 4273 canards tués en une  journée est réalisé en 1938 par le vice-roi Lord Linlithgow et sa suite ! Le palmarès des grandes chasses est inscrit sur une stèle au milieu du parc. 

Plus de 2,800 hectares sur 29 km² de bois et d’étangs forment le refuge de plus de 360 variétés d’oiseaux, résidents ou migrateurs venus de pays aussi éloignés que l'Afghanistan, le Turkménistan, la Chine et la Sibérie. 

La prolifération des plantes aquatiques des étangs nourrit poissons, batraciens et insectes, eux-mêmes nourriture privilégiée des colonies d’oiseaux, parmi lesquelles figurent hérons, marabouts, cigognes blanches, guépiers, calaos, etc…. Des espèces rares comme les grues de Sibérie sont également visibles. 

Si le parc reste ouvert toute l'année, la saison la plus favorable s'étend d’octobre à février lorsque les oiseaux migrateurs sont présents.

 
GIR (Parc National de) - Gujarat

Le parc national de Gir, fondé en 1965, s’étend sur une superficie totale de 1412 km² dont environ 258 kms² composent la zone entièrement protégée. 

C’est le seul parc à abriter le lion d'Asie dont la presque totalité de la population fut décimée à la fin du 19e siècle. Située sur les anciennes réserves de chasse des nababs de Junagadh, la population fut réduite à 20 individus. C’est en 1900 que, face à cette chute drastique, le Nawab Sir Muhammad Rasul Khanji Babi déclara Gir "zone protégée". Le dernier recensement, en mai 2015, fait état de 523 individus, dont 109 mâles, 201 femelles et 213 jeunes. 

Parmi les 2375 espèces animales recensées, Gir compte environ 38 espèces de mammifères, plus de 300 espèces d’oiseaux, 37 espèces de reptiles et plus de 2000 espèces d’insectes. 

Parmi les carnivores, en plus du lion d'Asie, figurent le léopard, le cobra indien, différents félins, hyènes et chacals. Les cerfs, antilopes et sangliers composent la majeure partie des herbivores. 

Les parties humides du sanctuaire sont habitées par les reptiles, tels le crocodile, la tortue et le varan alors que les pythons sont parfois visibles sur les berges des cours d’eau. 

Enfin, parmi les 300 espèces d’oiseaux, pour la plupart résidents, figurent 6 espèces de vautours recensées, les espèces les plus communes restant l’aigle, le hibou et l’aigrette.

 
KANHA (Parc National de) - Madhya Pradesh

Le parc national de Kanha est le plus important de l’état du Madhya Pradesh. Déclaré parc national en 1955, il s’étend aujourd’hui sur une superficie de 950 Km². Ce sont les forêts de sal et de bambou, les prairies vallonnées et les ravins du parc qui ont inspiré à Rudyard Kipling son "Livre de la Jungle". 

Si les tigres attirent le plus les visiteurs à Kanha, bien d’autres espèces, visibles dans les vertes prairies seront appréciées des amateurs. Parmi celles-ci : le cerf, le bison indien, l’ours, l'antilope, le renard, le chacal, la hyène, le python, la mangouste ou encore le léopard. 

Contribuant également à la richesse de la faune, une grande variété d’oiseaux exotiques font du parc de Kanha un paradis pour les ornithologues. Parmi les 175 espèces recensées, on citera les cigognes, les paons, les huppes, les martins-pêcheurs et autres pinsons. 

Forêts et prairies forment le parc et les fortes précipitations permettent au Sal, un arbre de feuillus propre à l’Inde du Nord et centrale de se développer sur de vastes étendues. 

Les prairies, quant à elles, font partie intégrante du parc. Elles abritent la population animale herbivore. 

 
KAZIRANGA (Parc National de) - Assam 

Le sanctuaire de Kaziranga, situé dans l'état de l'Assam dans les plaines inondables de la rive sud du fleuve Brahmapoutre, a été inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1985 pour son environnement naturel unique. 

​Initialement établi comme forêt réservée en 1905 pour protéger les espèces de rhinocéros en voie de disparition, le parc est devenu le ‘Kaziranga Game Sanctuary’ en 1916, puis le ‘Kaziranga Wildlife Sanctuary’ en 1950 pour enfin être déclaré parc national en 1974. 

​Le parc s’étend sur une superficie de 430 kms² et occupe une vaste vallée dans un décor de collines couvertes de forêts. Les rivages et les lacs peu profonds, hors de la portée des inondations annuelles du fleuve, se fondent dans des marais et des plaines couvertes d’herbes hautes, où rhinocéros, chevreuils et troupeaux de buffles sauvages broutent de façon nonchalante. Les espèces d’oiseaux, nombreuses, sont représentées notamment par les aigrettes, les hérons, les cigognes, les aigles mangeurs de poisson et une colonie de pélicans gris. Peu de voies pénètrent dans cette mer d’herbes sauvages où les éléphants sauvages s'aventurent rarement, préférant rester dans les forêts,  tandis que la centaine de tigres recensés est pratiquement invisible. 

L’attraction principale de Kaziranga reste le rhinocéros unicorne, dont deux-tiers des 3500 individus recensés en 2015 en Inde et au Népal, réside dans le parc.

 
 
RANTHAMBHORE (Parc National de) - Rajasthan 

Le ‘Parc national de Sawai Madhopur’ est le plus grand et le plus intéressant parc du Rajasthan, que ce soit pour la beauté de ses paysages ou la faune qu’il abrite. Situé dans une zone verdoyante, le parc de Ranthambhore comme on l'appelle communément, est alimenté par plusieurs rivières sur lesquelles ont été installés des barrages pour former des lacs et est parsemé de pavillons et palais rajpoutes décrépits. Le fort, conquis par Akbar en 1569 et classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2013, fut une glorieuse citadelle, fondée au 5e siècle. C’est l’une des plus vastes et des plus anciennes du Rajasthan, dont il reste des fortifications isolées sur un éperon rocheux. 

Ranthambhore a pratiquement toujours été contrôlé par les Rajputs et fut le terrain privilégié des grandes chasses royales des maharajas de Jaipur. Peu de temps après l'Indépendance de l’Inde, la zone fut déclarée sanctuaire avant de devenir un parc national à part entière sous le ‘Project Tiger’ en 1972. 

Au fil du temps, le parc est devenu mondialement connu pour abriter de ‘gentils tigres’ mais le braconnage dans les années 1980 fut si important que la population des tigres diminua jusqu’à ne plus atteindre que quelques individus. Depuis, une surveillance rigoureuse du parc et diverses réglementations ont permis un accroissement constant du nombre de tigres. 

Reste que Ranthambhore est beaucoup plus fréquenté que la plupart des autres parcs nationaux du pays. Pour ceux qui recherchent la tranquillité, loin des touristes, les parcs du Madhya Pradesh seront plus conseillés.

Infos pratiques - entrées sur sites

 

Private Limited Company incorporated in New Delhi 

Reg. No. U63040DL2001PTC112603

Flo Travels Pvt Ltd

Shop n°F-9, Malhan Plaza, Plot 5, Pkt. 7, Sector 12

Dwarka, New Delhi 110075 - India 

Tel : (00 91) 11 42 72 53 35

Email : info.flotravels@gmail.com