Capitale de l'Inde, d'hier et d'aujourd'hui   

Les monuments de New Delhi 

NEW DELHI

C'est la capitale de l’Inde, d'hier et d'aujourd'hui. Située sur les bords de la rivière Yamuna, elle est depuis longtemps une ville importante, située sur les routes du commerce reliant le nord-ouest aux plaines du Gange. Capitale historique de plusieurs empires indiens à partir de 1210, elle est rattachée à l'Empire Moghol en 1526 après la victoire du prince Bâbur face au dernier sultan de Delhi. Les Moghols établissent leur capitale dans la partie de la ville maintenant connue comme le Vieux Delhi (Old Delhi). Elle restera capitale jusqu'en 1707 avant d’être à nouveau déplacée.

Ce n’est qu’au début du 20e siècle, pendant la colonisation britannique que le gouvernement décidera d’y revenir : New Delhi est ainsi construite au sud de la vieille ville et redevient capitale en 1911. En 1947, l'Inde indépendante confirme New Delhi comme capitale du nouveau pays et y accueille les institutions du gouvernement central de la République d'Inde, y compris le Parlement. À la fois ville et état, New Delhi est aujourd’hui peuplée de 25 millions d’habitants, faisant d’elle la deuxième ville la plus peuplée du monde après Tokyo.​

Outre les édifices datant de la construction de la ville par les Britanniques, Delhi compte un riche patrimoine hérité des anciens empires. Impossible à présenter ici dans leur totalité tant ils sont nombreux, les monuments de Delhi restent très variés tels le Qutub Minar, datant du 12e siècle (le plus haut minaret d'Inde et le 3e plus haut au monde), le mausolée de l’empereur moghol Humayun (16e siècle), Jantar Mantar, l’observatoire astronomique construit en 1725 par le maharaja de Jaipur, Raj Ghat le mémorial du Mahatma Gandhi érigé à l’endroit de sa crémation en 1948.

LE TOMBEAU D'HUMAYUN

​Tombeau du second empereur moghol de l’Inde, ce monument de Delhi a une importance considérable dans l’évolution de l’architecture moghole. L'élégante structure octogonale, de style persan, est couronnée d'un double dôme qui atteint une hauteur de 38 m. On dit qu'il aurait servi de modèle pour la construction du Taj Mahal.

Édifié à partir de 1564, en grès rouge incrusté de marbre blanc et noir sur un podium orienté vers la rivière Yamuna, le tombeau est un des plus beaux sites historiques de New Delhi. C’est la première d’une longue série de tombes dynastiques, innovatrices à différents égards, notamment parce qu’elle introduit la tombe en jardin dans le sous-continent.​ Le site est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1993.

QUTUB MINAR 

Construite au début du 13e siècle au sud de Delhi, et considérée en son temps comme l'une des 'Merveilles de l'Orient', cette tour de grès rouge possède des dimensions impressionnantes : 72,5 m. de haut, 14,32 m. de diamètre à la base et 2,75 m. de diamètre au sommet.

Elle fait partie du complexe qui regroupe les premiers monuments de l'Inde musulmane parmi lesquels des tombeaux, le magnifique portail d’Alai-Darwaza, chef-d’œuvre de l’art indo-musulman bâti en 1311, et deux mosquées, dont l’une est la plus ancienne de l’Inde du nord. La tour est couverte de sculptures complexes, et des versets du Coran sont profondément gravés dans la pierre. ​

Parmi les plus célèbres monuments de Delhi, le site est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1993.

INDIA GATE 

Sise au centre de la capitale et haute de 42 mètres, ‘la porte de l’Inde’, fut conçue par Lyutens, l’architecte de New Delhi, et dédiée à la nation en 1931.

Copiée sur le modèle de l’Arc de Triomphe parisien, la grande arche, sous laquelle se trouve la tombe du soldat inconnu, commémore les 90 000 soldats indiens qui ont perdu la vie en luttant pour l'armée britannique pendant la Première Guerre mondiale ainsi que les 3000 soldats britanniques et indiens tués au cours de la guerre d’Afghanistan en 1919. Un autre mémorial, placé sous l’arche, honore ceux tombés en 1971 durant la guerre Indo-Pakistanaise. 

Raj Path, la grande avenue qui y mène depuis le palais présidentiel, est bordée de jardins qui restent très prisés des Indiens pour les piques-niques en famille.

OLD DELHI (vieille ville) 

​Shahjahanabad, construite au 17e siècle par l'empereur moghol Shah Jahan, est aujourd'hui connue sous le nom de Old Delhi. Autrefois, les murs s'étendaient sur plus de 11 kms et enfermaient le tentaculaire Fort Rouge et l'impressionnante Jama Masjid (ou Mosquée du vendredi). L'artère principale, Chandni Chowk, autrefois un sublime canal bordé d'arbres et l'un des bazars les plus opulents de l'Orient, reste une masse bruyante des cris des portefaix et des klaxons de motos, et grouillante de tempos, tuk-tuk et autres charrettes à bœufs.​

Pourtant, se balader dans les ruelles étroites bordées d'échoppes où il est dit que l'on trouve tout, est un vrai dépaysement. Old Delhi est fascinant, mais endurance, patience et temps sont indispensables pour qui veut tenter de le découvrir un tant soit peu.​

CONNAUGHT PLACE 

Connaught Place, le centre de New Delhi communément appelé 'C.P.', avec ses façades nobles aux colonnes classiques, est radicalement différente des bazars de Old Delhi qu'elle a remplacé comme 'centre commercial'. Conçu à l'origine en forme de fer à cheval, l'endroit forme aujourd'hui un cercle complet, divisé en blocs par sept routes radiales. ​Le parc, au centre de Connaught Place, a été aménagé au-dessus de la station qui sert de plaque tournante à tout le réseau de métro de Delhi.​

Magasins indiens et grandes marques occidentales se côtoient sous les arcades auxquels viennent s'ajouter les petits vendeurs et les cireurs de chaussures.​

Ouvert tous les jours, attention aux sollicitations fréquentes et pas toujours honnêtes dont sont victimes les touristes.

Private Limited Company incorporated in New Delhi 

Reg. No. U63040DL2001PTC112603

Flo Travels Pvt Ltd

Shop n°F-9, Malhan Plaza, Plot 5, Pkt. 7, Sector 12

Dwarka, New Delhi 110075 - India 

Tel : (00 91) 11 42 72 53 35

Email : info.flotravels@gmail.com