Les principaux sites d'Agra

Ancienne capitale de l'Empire moghol  

AGRA

Agra est située sur les bords de la rivière Yamuna dans l’état de l’Uttar Pradesh à 200 kilomètres au sud de la capitale indienne, New Delhi.​

Sikandar Lodi, sultan de Delhi, en fait la capitale de l’Hindustan pour la première fois en 1504 et la cité connait son apogée avec les Grands Moghols à partir de 1556 sous les règnes successifs d’Akbar, Jahangir et Shah Jahan. C’est ce dernier, bâtisseur du Taj Mahal, qui transférera à nouveau la capitale de l’empire à Shahjahanabad (actuelle Old Delhi) en 1649.

Au 17e siècle, les voyageurs étrangers décrivent l’Agra moghole comme une merveille du temps - autant un centre majeur du commerce sur terre et sur eau que lieu de rencontre de saints, de sages et de savants venus de toute l'Asie – pleine de magnifiques bâtiments, de palais, de mausolées, tous bâtis au milieu de jardins inspirés du paradis d'Allah. Certains la décrivent comme au moins deux fois plus grande qu'Ispahan quand d'autres la disent l'une des plus grandes villes du monde. ​

À l’époque moghole, le noyau d'Agra est formé par les jardins de l'élite dirigeante qui bordent les deux côtés de la rivière Yamuna. Le Taj Mahal fait partie de ce noyau et n’est en aucun cas construit sur un site isolé. Ainsi, le centre d'Agra a un caractère de banlieue. Quant à la rivière Yamuna, elle est l'artère principale de la ville permettant d’aller d’un jardin à l’autre en bateau.

LE TAJ MAHAL 

'Je suis allé voir le célèbre Tage-mahal, dont il suffit de dire que, après avoir entendu de ses louanges depuis que j’avais été en Inde, sa beauté dépassa plutôt qu’elle ne fût en deçà de mes attentes’. Reginald Heber, Evêque de Calcutta, 1825.​

Un des principaux sites d'Agra, c'est surtout l'icône de l'Inde. Le Taj Mahal est un immense mausolée funéraire de marbre blanc édifié entre 1631 et 1648 sur l'ordre de l'empereur moghol Shah Jahan pour perpétuer le souvenir de son épouse favorite Mumtaz Mahal. ​C'est le joyau le plus parfait de l'art musulman en Inde, et l'un des chefs-d'œuvre universellement admirés du patrimoine de l'humanité. Le monument est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1983.​

LE FORT ROUGE D'AGRA 

Face au Taj Mahal de l'autre côté de la rivière Yamuna, ce monument significatif du 17e siècle moghol, est une puissante citadelle de grès rouge enserrant la ville impériale dans son enceinte, avec un grand nombre de palais, des salles d'audience et deux très belles mosquées.  ​

Akbar pose les fondations de cette magnifique citadelle construite entre 1565 et 1573 en forme de demie lune, siège et place forte de l'empire Moghol pendant plusieurs générations : il construit les murs et les entrées, son petit-fils Shah Jahan érige les principaux bâtiments et Aurangzeb, fils du précédent et dernier grand empereur moghol, l'encercle de remparts.​ Un des plus importants monuments d'Agra, le Fort rouge est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1983.

I'TIMAD-UD-DAULAH

Le mausolée fut construit entre 1622 et 1628 sur la rive droite de la rivière Yamuna pour Mirza Ghiyas Beg, beau-père de l'empereur Jahangir, et qui avait reçu le titre de I'timad-ud-Daulah ('pilier de l'état').​

Le tombeau, souvent décrit comme un coffret à bijoux, est parfois surnommé le "Baby Taj". Avec le bâtiment principal, la structure se compose de nombreuses dépendances et de jardins. ​Les murs en marbre blanc du Rajasthan sont incrustés de cornaline, jaspe, lapis-lazuli, onyx et topaze représentant bouteilles de vin, cyprès, fruits coupés ou vases remplis de bouquets. Comme au Taj Mahal, le seul élément asymétrique du complexe sont les cénotaphes des époux placés côte-à-côte comme le sont ceux de Shah Jahan et son épouse.

LE TOMBEAU D'AKBAR À SIKANDRA

Le tombeau d'Akbar est un chef-d'œuvre de l’architecture moghole, construit de 1605 à 1613 à Sikandra, à 8 kms d’Agra. ​Comme le voulait la tradition, Akbar, troisième empereur moghol, commença de son vivant la construction de son mausolée. Son fils Jahangir le termine après sa mort.

Les bâtiments sont construits principalement en grès rouge, enrichi de fonctionnalités en marbre blanc. Le mausolée est flanqué de quatre minarets de marbre blanc similaires à ceux du Taj Mahal auxquels ils sont antérieurs. ​Des panneaux de grès rouge, marquetés et décorés ainsi qu’une ardoise noire, ornent le tombeau. Leurs décorations géométriques, florales et calligraphiques préfigurent celles plus complexes et plus subtiles qui seront incorporées au tombeau d'Itmad-ud-Daulah.

FATEHPUR SIKRI, CITÉ FANTÔME

Construite dans la seconde moitié du 16e siècle, entre 1569 et 1585, le grand empereur Akbar, fatigué d'Agra, fit de cette cité sa capitale pendant une quinzaine d'années avant de la quitter pour aller à Lahore.​

La cité fantôme de Fatehpur Sikri abrite de nombreux palais et temples ainsi que l'une des plus grandes mosquées de l'Inde. ​Akbar prônait la tolérance religieuse (il fut le premier moghol à épouser une princesse rajpoute hindoue) : les bâtiments de la cité fusionnent les traditions artistiques musulmanes et hindoues, reflétant ainsi le vœu de l'empereur.

Situé à 36 kms à l’ouest d’Agra, le site est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1983.

Private Limited Company incorporated in New Delhi 

Reg. No. U63040DL2001PTC112603

Flo Travels Pvt Ltd

Shop n°F-9, Malhan Plaza, Plot 5, Pkt. 7, Sector 12

Dwarka, New Delhi 110075 - India 

Tel : (00 91) 11 42 72 53 35

Email : info.flotravels@gmail.com